Il y a près de deux siècles…

La première du Barbier de Séville

 

 

 

Les faits:

 Le 20 février 1816, Gioachino Rossini présente son opéra-bouffe le plus célèbre, Il barbiere di Siviglia, au Teatro di Torre Argentina de Rome. Jouant du Clavecin sur scène, le compositeur renommé du XIXème siècle assiste à une succession de déboires et subit le mécontentement et l’agitation des spectateurs, au point qu’il ne participe pas à la deuxième représentation le lendemain. Ce sera pourtant un triomphe, et la foule ira le réveiller pour le célébrer.

TEATRO ARGENTINAVue du théâtre.

Pourquoi c’est important:

 Cette œuvre n’est pas la première à s’inspirer de la comédie de Beaumarchais, mais c’est l’adaptation la plus connue et celle qui a remporté le plus grand succès, au point de représenter le plus fameux accomplissement de Rossini.

 

La mélodie de l’ouverture de cet opéra-bouffe, déjà utilisée dans deux œuvres précédentes, fit beaucoup pour le succès et la postérité du Barbier de Séville.

Ce qu’on peut en voir:

 

Représentation complète au Wichita Grand Opera

 

Pour aller plus loin:

Le Barbier de Séville, de Beaumarchais.

Vie de Rossini, de Stendhal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + dix-huit =