Plus d’Anglais à Paris

Le 13 avril 1436, les Anglais sont vaincus à Paris

La reprise de Paris sur les Anglais, Jean-Simon Berthélémy Charles-Claude de Flahaut de la Billarderie d’Angiviller, Musée du Louvre

Les faits:

Le 13 avril 1436, les troupes fidèles à Charles VII, roi de France, prennent Paris aux dépens des Anglais, présents dans la ville depuis 1418. Ils sont sous les ordres du connétable Arthur de Richemont, et sont aidés des bourgeois parisiens qui en ont assez des privations endurées et des excès des soldats et auxiliaires anglais.

Pourquoi c’est important:

Cet événement marque un tournant dans la reconquête du royaume de France par Charles VII et ses affidés, aventure qui s’achèvera en 1453. Là où Jeanne d’Arc avait échoué 7ans plus tôt faute de soutien, les fidèles du roi, aidés des Bourguignons (auxquels ils sont alliés par le traité d’Arras de 1435) s’attellent à « bouter les Anglais hors de France » avec enthousiasme et réussite.

Ce qu’on peut en voir aujourd’hui:

On peut bien sûr s’imaginer en se promenant à Paris les troupes de Bretons parcourant la distance entre la Porte de Saint-Jacques et la Bastille, ou le peuple de Paris lançant depuis leurs fenêtres et les toits des monceaux de pierres et de tuiles sur la soldatesque anglaise, mal à l’aise dans les rues étroites et boueuses de la ville médiévale.
On peut également aller au Musée du Louvre pour contempler le tableau de Jean Simon Barthélémy, datant de 1784 et relatant cet épisode.

Pour aller plus loin:

Chronologie de la guerre dite de Cent Ans
Guide de Paris au Moyen-Âge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + cinq =