La Ford Mustang

Le 17 avril 1964, une voiture de légende est née: la Ford Mustang

 

Les faits:

Le 17 avril 1964, à la foire internationale de New York, le vice-président de Ford lance un nouveau modèle baptisé Mustang. C’est le seul modèle du constructeur qui ne reprend pas le logo du manufacturier mais arbore un Mustang, symbole de liberté.
Alors qu’il espérait en écouler 100.000 exemplaires la première année, cette voiture sera en fait achetée par près de 420.000 consommateurs avides de sensations fortes dès les 12 premiers mois de sa commercialisation.

La Ford Mustang présentée en 1964.
La Ford Mustang présentée en 1964.

Originalité pour l’époque, plusieurs personnalisations sont directement proposées: coupé, cabriolet, Boîte manuelle à 3 ou 4 vitesses, boîte automatique…
Carroll Shelby, pilote et passionné de mécanique a rapidement transformé les différents modèles produits au cours des 50 dernières années. C’est à lui que l’on doit la mythique GT500. Ses préparations font aujourd’hui officiellement partie du catalogue de vente Ford.

Une autre Ford Mustang.
Une autre Ford Mustang.

Pourquoi c’est important:

Ce nouveau modèle révolutionne le monde automobile. A partir de cette date, la génération des baby-boomers américains a son emblème. Plus légère et véloce que les « voitures à papa », les différents modèles de Mustang ont tous pour point commun la relative légèreté, la vitesse et le style pour un prix accessible.
On lui doit la dénomination de la catégorie fermée des Pony cars, où l’on retrouve notamment la Dodge Challenger et la Chevrolet Camaro.

La Ford Mustang FastBack.
La Ford Mustang FastBack.

Ce qu’on peut en voir:

Au cinéma. Sorti en 1968, le film Bullitt, avec Steve McQueen a magnifié le modèle Fastback de la Mustang. De nombreux films policiers des années 70 et 80 l’ont représentée dans de folles courses-poursuites. Plus récemment, 60 secondes chrono avec Nicolas Cage, Gran Torino, de Clint Eastwood ou Drive, avec Ryan Gosling n’ont pas dérogé à la tradition.
Aujourd’hui encore, la légende se perpétue. Après quelques années d’égarement stylistique, la Mustang a retrouvé ses lignes si particulières depuis 2005.

La Ford Mustang, modèle 2014.
La Ford Mustang, modèle 2014.

 

Pour aller plus loin:

Le site de Ford dédié à la Mustang
Une Mustang de 1200ch!
Le site du musée Shelby

La naissance de l’Impressionnisme

Le 15 avril 1874, le mouvement Impressionniste voit le jour

Impression, soleil levant, 1872, Claude Monet, Musée Marmottan Monet.
Impression, soleil levant, 1872, Claude Monet, Musée Marmottan Monet.

Les faits:

Le 15 avril 1874 est la date que l’on retient pour évoquer la naissance du mouvement artistique majeur qu’est l’Impressionnisme. Il s’agit en fait de l’exposition des œuvres de 30 artistes par la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs dans les locaux du célèbre photographe Nadar. Certains d’entre-eux avaient participé au Salon des refusés quelques années plus tôt.

Pourquoi c’est important:

Cet événement voit l’émergence d’une nouvelle génération d’artistes, adulés aujourd’hui (Boudin, Cézanne, Degas, Monet, Pissaro, Renoir, Sisley…) et qui refusent l’académisme d’alors. Ils explorent de nouvelles méthodes, quitte à être traités de débutants peu doués par leurs contemporains.
Le nom de leur groupe a été donné d’après l’article moqueur d’un critique, inspiré par le tableau de Monet, Impression, soleil levant:«Impression, impression, j’en étais sûr. Je me disais aussi, puisque je suis impressionné, il doit y avoir de l’impression là-dedans».

Ce qu’on peut en voir aujourd’hui:

On peut tenter d’observer un soleil bas sur l’horizon, des gens pique-niquant ou même une gare parisienne avec une certaine sensibilité pour tenter de comprendre ce qu’ont voulu communiquer ces artistes. On peut également se rendre au Musée d’Orsay, qui est le temple de l’impressionnisme à Paris, ou à Giverny dans l’ancienne propriété de Claude Monet.

Pour aller plus loin:

Les expositions impressionnistes
Le musée d’Orsay
Le musée des impressionnismes