Et la petite lucarne apparait

le 26 janvier 1926: la télévision voit le jour

 

 

Les faits:

Après de nombreuses années de recherche et d’expérimentations, John Logie Baird, un ingénieur écossais, présente un procédé consistant à diffuser à distance une image animée: la télévision.

Capture d’écran des premières images télé-diffusées, 1926.

Pourquoi c’est important:

Tout d’abord, cette invention a été rendue possible (et rapidement améliorée) gràce à l’apport de plusieurs chercheurs aux nationalités et champs de compétences divers: les Allemands Arthur Korn et Paul Nipkow, les Russes Isaac Schoenberg et Vladimir Zvorykine, l’Américain Philo Farnsworth

Bien que grandement limitée par les connaissances scientifiques et techniques d’alors, la télévision évolue et devient vite le média de référence, détrônant la radio et le cinéma. La fascination du public pour cette image mouvante, bientôt en couleur et disponible à tout moment au sein des foyers ne se dément pas.

C’est aujourd’hui encore le principal outil d’information et de divertissement pour une majorité de l’humanité, jusqu’aux endroits les plus reculés. Toutefois, internet tend à la supplanter auprès des nouvelles générations.

 

Ce qu’on peut en voir:

The origins of television (en anglais)

 

Le réalisme des derniers écrans en devient… effrayant!

 

Pour aller plus loin:

La télévision et ses influences, de D. Courbet et M-P. Fourquet.

Emission radiophonique retraçant l’histoire de la télévision en France.

 

 

 

Le « Bombardier marocain » s’envole à jamais

Nuit du 27-28 octobre 1949: Marcel Cerdan ne sera jamais plus champion du monde

 

 

 

Les faits:

Marcel Cerdan et les 47 autres passagers du  Lockheed Constellation d’Air France reliant Paris à New York trouvent la mort dans le crash de leur avion. On pense qu’un brouillage d’ondes entre les radiophares de Séville et de l’aéroport principal de l’archipel des Açores à induit l’équipage en erreur quant à la position de l’appareil, raison pour laquelle l’avion a commencé sa descente trop tôt et a percuté le mont Pico da Vara.

Le mont Pico da Vara, sur l’île Sao Miguel, dans l’archipel des Açores.

Pourquoi c’est important:

Il s’agit tout d’abord du premier crash d’un avion effectuant le vol Paris-New York pour la compagnie Air France, mais si cet évènement reste gravé dans les mémoires, c’est parce qu’il transportait d’illustres personnalités de l’époque: le peintre Bernard Boutet de Monvel, la violoniste Ginette Neveu, la femme et les enfants de l’industriel Hennessy et surtout Marcel Cerdan, surnommé le Bombardier marocain.

Ce dernier, né à Sidi Bel Abbes en Algérie française et ayant vécu par la suite à Casablanca, fut un boxeur hors pairs dans les années 1930-1940, jusqu’à devenir champion du monde. Il est alors, trois ans après la fin de la seconde guerre mondiale le porte-drapeau de la fierté française en reconstruction.

 

 

Marcel Cerdan voulait à l’origine prendre le bateau pour rejoindre New York et reprendre à Jake Lamotta (le fameux Raging Bull, porté à l’écran par Martin Scorsese), le titre qu’il lui avait ravi quelques mois plus tôt, mais il emprunta finalement ce vol à la demande expresse de sa maîtresse Edith Piaf, alors en tournée aux États-Unis, et qui se languissait de le revoir. On dit que les chansons Mon Dieu et l’Hymne à l’amour lui sont dédiées.

 

Extraits de correspondances entre Marcel Cerdan et Edith Piaf.

 

Ce qu’on peut en voir:


Le combat qui fit de Marcel Cerdan le champion du monde des poids moyens.

 


Un reportage d’époque à l’humour…daté.

Pour aller plus loin:


Un documentaire retraçant la vie du champion.

Moi pour toi: lettres d’amour, d’Edith Piaf et Marcel Cerdan.

Marcel Cerdan, de Jacques Marchand.

Malakoff, Alma, Sébastopol, Crimée : ce n’est pas qu’à Paris!

Le 8 septembre 1855: Mac-Mahon prend Malakoff

 

Prise de la tour de Malakoff par le général Mac-Mahon, le 8 septembre 1855, Adolphe Yvon
Prise de la tour de Malakoff par le général Mac-Mahon, Adolphe Yvon (1857)

Les faits:

Après un assaut terrible et acharné au cours duquel Mac-Mahon adressera le célèbre « J’y suis, j’y reste! » à son supérieur lui demandant de se retirer face au danger, la tour de Malakoff, véritable clef défensive de l’enceinte protégeant Sébastopol, tombe aux mains des zouaves français. Deux jours plus tard, les troupes russes se retirent de la ville, marquant ainsi la fin de la Guerre de Crimée, les ayant opposés à une alliance Franco-anglo-ottomano-sarde.

 

Le théâtre des opérations.
Le théâtre des opérations.

 

Pourquoi c’est important:

Ce conflit est considéré comme la première guerre moderne: utilisation de fusils à canon scié et d’artillerie de longue portée, obus explosifs, navires cuirassés et à vapeur, débarquements maritimes d’envergure, ravitaillement et renforts convoyés sur de longues distances, utilisation des chemins de fer, du télégraphe, apparition des reporters de guerre dotés d’appareils photographiques…).

Les enjeux de cette guerre européenne sont multiples: l’Empire russe de Nicolas 1er tente de s’étendre autour des mers chaudes (mer Noire et Méditerranée orientale) aux dépens de l’Empire ottoman; du côté anglais, la reine Victoria entend maintenir le statut quo dans la région qui assure le passage vers les Indes; le Second-Empire de Napoléon III tente de redevenir un acteur incontournable en Europe grâce au prestige de victoires militaires. L’Empire ottoman quant à lui, comparé à « un vieil homme malade », s’efforce de conserver ses territoires, qu’il ne cesse pourtant de perdre au profit des puissances européennes. Enfin, le royaume de Piémont-Sardaigne tâche de faire bonne figure afin de se ménager des soutiens dans l’optique d’un futur conflit avec l’Empire austro-hongrois.

Les pertes en vies humaines furent très importantes tout au long du siège de Sébastopol, dont près de la moitié du fait des maladies (choléra, typhus, dysenterie). On estime les pertes totales à plus de 500 000 hommes, dont près de 100 000 français.

L'inéxorable démembrement de l'Epire ottoman.
L’inexorable démembrement de l’Empire ottoman.

 

Ce qu’on peut en voir (et entendre):

 

Le pont de l'Alma.

Le pont de l’Alma, baptisé ainsi d’après une bataille de la Guerre de Crimée, et son zouave.

 

Un épisode de l’émission radiophonique 2000 ans d’Histoire.

Pour aller plus loin:

Une monographie sur la Guerre de Crimée

Un documentaire très complet en anglais

 

Kadhafi fait l’actualité

Le 1er septembre 1969: Kadhafi mène un Coup d’État

 

Le colonel Kadhafi en 1969.

Les faits:

Le roi libyen Idris Ier, porté au pouvoir en 1951 à l’indépendance du pays, est en Turquie pour s’y faire soigner. Informé par les services de renseignement égyptiens que le vieux monarque est sur le point d’abdiquer en faveur de son neveu Hassan Reda al-Sanussi, un jeune capitaine de 27 ans, Mouammar Kadhafi, prend la tête d’un Coup d’État qui met fin à cette monarchie pro-occidentale. L’effet de surprise est total: la famille royale et les officiers supérieurs sont arrêtés sans avoir réellement opposé de résistance.

 

Le roi Idris Ier
Le roi Idris Ier.

 

Pourquoi c’est important:

Une nouvelle ère débute, celle d’une Libye riche en pétrole, anti-impérialiste, qui s’oppose à la fois aux Américains et aux Soviétiques, même si les expérimentations économiques et l’autoritarisme politique font penser à un système de type socialiste.
Tout d’abord inspiré par le Panarabisme porté par Nasser, le mégalomane colonel, premier-ministre, puis Guide de la Révolution diffuse rapidement son livre vert, inspiré du petit livre rouge de Mao, puis prétend être le phare du Panafricanisme avant de s’enfoncer dans le financement du terrorisme international. Au début des années 2000, le leader exubérant parvient adroitement à réintégrer le concert des nations.

Apparu à une époque où l’optimisme et le progressisme battaient leur plein dans les pays nouvellement décolonisés, cet homme a représenté le désenchantement politique de ces peuples et le déni de leurs libertés fondamentales. Symbole de l’accaparement d’un pays entier au service d’une oligarchie, Kadhafi a fini lynché (images difficiles à supporter), et probablement abattu par les services spéciaux français en 2011.

Ce qu’on peut en voir:

Voici le détournement d’une vidéo de l’un de ses derniers discours, lors duquel il menaçait de débusquer ses opposants où qu’ils se trouvent, nettoyant méthodiquement la Libye, quartier par quartier, maison par maison, rue par rue (zenga zenga en arabe maghrébin).

Pour aller plus loin:

Une Histoire contemporaine de la Libye

Une biographie de Kadhafi
(où l’on peut voir le discours original ayant donné le clip Zenga Zenga)

Une analyse géopolitique de Libye

 

Deux hommes au sommet

Le 29 mai 1953: deux hommes atteignent le « toit du monde »

Edmund Hillary et Tensing Norgay.
Edmund Hillary et Tensing Norgay.

Les faits:

Edmund Hllary, explorateur et alpiniste Néo-Zélandais, et Tensing Norgay, Sherpa Népalais d’origine tibétaine atteignent le sommet du mont Everest, dans l’Himalaya, culminant à 8848 mètres. Ils font partie d’une expédition britannique qui s’était fixé pour objectif cet exploit. Pour ce faire, divers moyens modernes ont dû être employés, telles les bouteilles d’oxygène.

Pourquoi c’est important:

Depuis les premières missions de reconnaissance britanniques à la fin du XIXème siècle, réussir à gravir le « toit du monde » revêtait une importance capitale pour divers aventuriers et nations européennes. La première moitié du 20ème siècle vit se succéder plusieurs expéditions s’attelant à faire des hommes les composant, les premiers, les plus rapides, les plus endurants, les plus forts… dans un contexte d’intense compétition entre les différents nationalismes. Ainsi, l’Annapurna, premier sommet de plus de 8000 mètres gravi en 1950 par une équipe française fut rapidement oublié.

Ce qu’on peut en voir:

George Lowe, alpiniste, explorateur et réalisateur néo-zélandais ayant participé à l’expédition de 1953 filma cette aventure et la restitua dans un documentaire qui fut nommé aux oscars, The conquest of Everest.

Aujourd’hui encore, l’Everest fait rêver et constitue un moyen certain de se dépasser et/ou de faire parler de causes humanitaires. Ainsi, quatre étudiants de l’université américaine de Sharjah, aux Émirats Arabes Unis, ont accompli cette aventure éprouvante pour rassembler des fonds destinés à améliorer l’éducation des enfants au Népal. parmi eux, Raha Moharrak, la première Saoudienne à réussir l’expérience, âgée de 25 ans seulement.

Première Saoudienne et plus jeune arabe à atteindre le sommet.
Première Saoudienne et plus jeune arabe à atteindre le sommet.

 

Nadir Dendoune, journaliste casse-cou qui a fait Paris-Sydney en VTT et été bouclier humain à Bagdad en 2003 est le premier Franco-Algérien à avoir réussi l’expérience. Son originalité tient au fait qu’il n’avait aucune expérience (si ce n’est la survie en milieu hostile, la Seine-Saint-Denis) au moment de se lancer à l’aventure.

Le 93 au-dessus des nuages.
Le 93 au-dessus des nuages.

 

Pour aller plus loin:

Une interview de Nadir Dendoune
Une histoire abrégée de l’alpinisme
Une visite virtuelle, comme si vous y étiez

Bonnie & Clyde

Le 23 mai 1934: l’épopée de Bonnie et Clyde s’achève dans le sang

Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot sont Bonnie &Clyde, 1968.

Les faits:

Les États-unis sont encore plongés dans la Grande Dépression lorsqu’un couple de jeune hors-la-loi, Bonnie Parker et Clyde Borrow, se fait connaître pour des braquages de stations-essence, restaurants, petits commerces, et plus rarement, des attaques de banque. Ils sont âgés respectivement de 23 et 25 ans lorsqu’ils sont abattus par le le Texas ranger Frank Hamer et cinq officiers des polices du Texas et de Louisiane.

Frank Hamer et les cinq officiers ayant abattu Bonnie et Clyde.

Le père de leur complice Henry Methvin sert d’appât en simulant le changement d’une roue de son camion sur le bord de la route, poussant le couple à ralentir sans se douter de l’embuscade. Soupçonnés d’avoir commis une douzaine d’homicide, c’est sous le coup de plus de 150 balles qu’ils décèdent.

Certains des impacts relevés sur la voiture après la fusillade.

Pourquoi c’est important:

La cavale de plus de deux ans, dans des conditions rocambolesques, au-cours desquels ils ont failli être arrêtés plusieurs fois, ainsi que la fin tragique de ces deux jeunes et beaux amoureux a indubitablement marqué la culture populaire américaine. Les photographies que prenait le couple et  que les policiers trouvaient dans leurs caches après leurs passages étaient régulièrement publiés dans la presse. Près de quatre-vingts ans après ces événements, Bonnie et Clyde restent l’archétype du couple jeune, insouciant, à l’amour fou et exclusif de toute norme sociale.

Bonnie et Clyde vers 1931.
Bonnie et Clyde vers 1931.

Ce qu’on peut en voir:

De nombreux films, livres, chansons ont repris l’histoire de ce couple, aux États-Unis bien sûr, mais aussi en France. L’on pense bien évidemment à la version chantée de Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot. Plus récemment, Don Choa et Zaho s’en sont également inspirés, ou encore Jay-Z et Beyoncé. Au cinéma, plusieurs adaptations sont sorties sur les écrans, mais l’histoire a également fortement influencé certaines productions, la plus mémorable étant Tueurs nés (Natural born killers). Il serait aussi dommage de faire l’impasse sur Bonnie and Clyde VS Dracula (série B ou Z, à vous de juger) ou encore une version Bollywood.

Pour aller plus loin:

Une page qui leur est dédiée sur le site du FBI
Le Bonnie and Clyde Ambush Museum, près du lieu de l’embuscade

Le soulèvement du Ghetto de Varsovie

Le 19 avril 1943: le ghetto de Varsovie se soulève

Le Ghetto en feu.
Le Ghetto en feu.

 Les faits:

Le soir de la Pâque juive (Pessa’h), les nazis et leurs auxiliaires ukrainiens et polonais pénètrent dans le ghetto avec pour objectif de le vider définitivement de ses occupants. 85% des juifs de la ville ont déjà été déportés dans des camps de concentration ou d’extermination quand les derniers habitants refusent tout nouveau départ forcé. Alors que la propagande nazie leur faisait croire qu’ils étaient simplement déplacés dans des régions industrielles ou agricoles pour participer à l’effort de guerre allemand, des informations portant sur la terrible réalité leur parviennent enfin.
Ce qui devait être une simple opération d’évacuation de 3 jours se transforme en opération militaire féroce et acharnée. Des francs-tireurs très jeunes pour la plupart, regroupés sous la bannière de l’Organisation Juive de Combat (OJC) luttent farouchement et causent de sérieuses pertes aux troupes SS, humaines et matérielles.

Pourquoi c’est important:

Face à leur incapacité à avancer dans cette jungle urbaine qu’est devenu le ghetto, le commandement nazi incendie méthodiquement la ville. Alors que peu de juifs, combattants et civils, en réchappent, cet événement marque un épisode héroïque de résistance face à l’oppression, une lutte désespérée de David contre Goliath.
Le sens de cette lutte si inégale est parfaitement exprimé par l’un de ses protagonistes, Izrael Chaim Wilner: « Nous ne voulons pas sauver notre vie. Personne ne sortira vivant d’ici. Nous voulons sauver la dignité humaine ».

Ce qu’on peut en voir:

Le ghetto a été presque entièrement rasé par les nazis, ainsi que la quasi totalité de Varsovie durant la bataille qui opposa Allemands et Soviétiques l’année suivante; il est donc difficile de se faire une idée des lieux en allant sur place, même si la reconstruction de la ville a tenté de recréer son visage d’avant-guerre. Par contre, de nombreux films on représenté cet épisode historique. Le pianiste, de Roman Polanski, Jakob le menteur de Peter Kassovitz ou encore 1943, l’ultime révolte, de Jon Avnet en sont quelques exemples.

Le pianiste

Jakob le menteur

1943 l’ultime révolte

Pour aller plus loin:

Le portrait de l’un des rares rescapés, l’emblématique Marek Edelman
Chronologie du ghetto de Varsovie
Un documentaire sur Varsovie (et pas seulement le ghetto) dans la guerre